Menu
Facebook

Contrat de publication

Lorsqu’un auteur soumet un article à la revue Études littéraires, il doit d’abord signer une version abrégée du contrat de publication, qui lui sera transmise par courriel, par laquelle il affirme que son texte n’est pas sous évaluation dans une autre revue, qu’il n’a pas fait l’objet d’une publication antérieure (papier et/ou numérique) et qu’il n’a pas été retenu pour publication ultérieure. Lorsque l’auteur aura signé cette version abrégée du contrat de publication, son texte sera ensuite soumis au processus d’évaluation.

Pour les auteurs dont l’article est accepté pour publication, la version longue et complète du contrat de publication lui sera transmise par courriel pour signature avant l’envoi sous presse du numéro dans lequel paraîtra son article. Par ce contrat, l’auteur :

  • affirme que son texte n’est pas sous évaluation dans une autre revue, qu’il n’a pas fait l’objet d’une publication (papier et/ou électronique) ailleurs et qu’il n’a pas été retenu pour publication ultérieure ;
  • confère à la revue Études littéraires une licence exclusive et libre de redevance de publier son texte pour la première fois ;
  • confère également à la revue Études littéraires une licence non exclusive perpétuelle et libre de redevance pour la reproduction, la réimpression et la diffusion, sous forme imprimée ou électronique, dans toutes les langues et pour tous les pays, de son texte ;
  • s’engage à respecter un délai de 12 mois à partir de la date de mise en ligne de son article sur la plateforme Érudit avant de le diffuser sur sa page Web personnelle, dans un dépôt institutionnel ou un dépôt thématique et à utiliser le fichier électronique qui correspond à la version formatée selon les normes visuelles de la revue Études littéraires.

Par ce contrat, la revue Études littéraires :

  • s’engage à remettre à l’auteur un exemplaire papier de la revue dans laquelle sera publié son texte, de même qu’un accès gratuit à sa version numérique (URL sécurisée fournie par le secrétaire de la revue), valide un an au moment de sa parution.